CONNEXION

04 février 2009

Foulées du 8ème : on y a vu 36 Etoiles !

L’important ce dimanche n’était pas tant de battre des records, même si certains ont réalisés des performances personnelles mais plutôt de se faire plaisir en courant « pour le club » et c’est une vague orange qui a déferlé sur le 8è

Notre coup de chapeau revient en priorité aux benjamins avec Théo Roulendes qui termine premier de sa catégorie (alors que son papa atteint également facilement son objectif du jour), Garance Durand qui empoche la troisième place …pour une débutante elle est très prometteuse ! les petites étoiles ont brillées, la relève est assurée.

Bienvenue également à Carole et Sandrine qui couraient pour la première fois sous nos couleurs, l’équipe des filles s’étoffe et de bien jolie manière…

Pour Isabelle et Charles B et Xavier c’était la première inscription à une course, pour elle se fût une arrivée triomphante, facile, juste les joues un peu roses ; pour lui une arrivée hilarante, il a du avaler des pilules pour aller plus vite et pourtant pas sûre de l’avoir vu passer la ligne ??? En tout cas Top chrono ne reconnaît pas d’individu au nom de Blackstone, faudra nous expliquer Charles !

Une mention spéciale pour Elina qui termine en moins de 55mn alors qu’elle avait comme objectif de passer sous l’heure… belle victoire personnelle pour celle qui a découvert la piste il y a quelques semaines seulement. Et surtout une volonté de fer pour relever le défi !

Et la palme revient à Jean-Luc qui a inscrit sur sa fiche d’inscription dans la rubrique meilleur temps sur 10km : « 52 mn ». Moins de 2 mois après il réalise 40mn, les plans de Memed font des miracles ou cet homme-là est un imposteur !!!!

Bravo à tous et aussi à ceux qui n’ont pas couru mais ont contribué à ce que la fête soit totale !!!


09 février 2009

Vincennes, des foulées performantes !

Le temps était de la partie ce matin malgré les chutes de neige de la veille. La traditionnelle course de Vincennes avec ses départs des deux cotés du Cours Marigny a pris son élan à 10H45 ce dimanche.
Un parcours plat et performant dans les allées boisées et routes du bois de Vincennes, une marée de coureur (plus de 3000) venant chercher des records personnels, des sensations, du plaisir et un bon thé à l'arrivée.

img58.jpg

Les records des têtes de courses ne sont pas tombés ce matin en l'absence de nombreux coureurs qui s'alignaient sur les cross néanmoins, une semaine après son cross régional FFA, nous retrouvons notre Frédéric Chocteau, ancien international de cross-country, qui termine à une très belle 8ème place en 32'30.

Mais les chronos des Etoiles ne font que descendre eux, notre ami Fahrid, 7ème vétéran en 35'24, Gaëtan misait beaucoup sur le succès de cette course où il avait déjà triomphé l'an passé réalise un magnifique 35'37, son nouveau record , Bravo au  futur papa !!

img11.jpg

Jeff, le lièvre le plus couru de l'association a couru pour lui aujourd'hui et réalise un bon 36'44 après avoir gouté aux 5km de la précédente édition. Il termine devant Patrick Salort qui boucle ces foulées en 37'16

Un autre record personnel et pas des moindre puisque Gaël met la barre haute en gravant dans le marbre ce matin un 38'05 avec facilité, devant ses copains Nicolas qui revient fort en 2009 en signant un 39'47 (Bravo Nico, la forme revient !!) Renaud 40'37 et Xavier 40'41. Pour Jean-Luc un point de coté le met à 41'34.

Les maillots Oranges ont fait preuve de solidarité ce matin, pour fêter l' anniversaire de Philippe Loubiès, Laure et Yves S l'ont accompagné avec l'objectif de battre son record perso. Malgré une douleur au genou persistante, Philippe se fait un beau cadeau avec un nouveau record en 43'50.

img12.jpg

Devant lui , Charles V en 43'04 et Olivier qui revient doucement avec un 43'18, Stéphane Friant quant à lui termine avec Philippe, Alexandre en 44'15 (Bon...tu te bouges un peu ? ), Henri qui à couru avec la puce dans sa poche autour de 45', et Mohamed Tessa, première course sous nos couleurs, en 45'12.

Nos féminines avaient fière allure également avec Sandrine, notre dernière merveille qui réalise aisément 42'13, Muriel Gallot 47'58, Anne-Françoise qui doublait ce matin, après avoir fait le 5 km couple, en 49'35, Isabelle en 50'23, Muriel Chabrel, 52'07, Aurélie 53'06 et et et et.. Elina, qui bat à nouveau son record de la semaine dernière en 54'21'

Bravo à vous tous ! vous étiez très beaux ! Regardez les photos qui en témoignent !!!!


25 février 2009

C'est pas bon pour vous !

Jogging International - Mars 2008

Manger de tout c’est bien… sauf à quelques jours d’une course. Il existe même des aliments ou des préparations à fuir sous peine de contre performance

Ne pas « sucrer » ses vitamines

S’il est bien convenu à l’heure actuelle que l’apport calorique doit rester le même entre la période d’entraînement et les quelques jours avant une course, il existe cependant des règles diététiques à mettre en pratique comme la part accordée aux glucides. Cette dernière doit en effet être plus considérable et passer de 55% en période d’entraînement à environ 60-65% lors des derniers jours d’avant course. Un apport en glucides d’environ 8 à 10 grammes par kilo de poids corporel et par jour parait alors requis la dernière semaine pour préparer une épreuve de longue durée comme le marathon. Mais attention, il ne s’agit pas d’augmenter ses apports avec n’importe quels sucres !

Il faut privilégier les glucides à index glycémique faible à moyen (pâtes « al dente » , riz complet, fruits, légumes verts, lentilles, pains aux céréales, pommes de terre à chair ferme…) et non les produits sucrés (sucre, barres chocolatées, biscuits, corn flakes sucrés..) afin non seulement de ne pas perturber les sécrétions hormonales comme l’insuline, mais aussi de provoquer des déficiences en micro-nutriments.

En effet, un excès de produits sucrés risque de déséquilibrer l’alimentation en apportant trop de calories dites « vides » c'est-à-dire sans vitamines ni minéraux. De plus, pour métaboliser ces aliments non raffinés, l’organisme a besoin de certains d’entres eux (notamment la vitamines B1, le chrome, le magnésium..) dont l’effort physique est « gourmand ». Il va alors puiser dans ses maigres réserves pour entraîner des déficits avec leurs lots de fatigue, de stress, de troubles physiques lors de la course…

Ne pas faire de la digestion un ennemi

Il est essentiel aussi d’assurer un confort digestif optimal au sportif avant une course, afin qu’il ne soit pas incommodé, ou en pleine souffrance intestinale ou gastrique la veille, ou à quelques jours seulement de l’épreuve. Le coureur peut effectivement y laisser des forces physiques et mentales et réaliser alors une contre performance.

Il faut alors éviter dans les menus de cette dernière semaine tous les aliments ou préparations culinaires qui occasionnent des digestions violentes ou qui entraînent une somnolence postprandiale, c'est-à-dire les fromages fermentés, les viandes ou les poissons à goût fort, fumés, gras ou faisandés, les préparations frites, le pain frais ou de mie, les légumes provoquant des « gaz » etc..

Des acides aminés gras

L’organisme a également besoin de satisfaire une architecture musculaire adéquate avant un effort, et l’apport en acides aminés est primordial.

Pour ce faire, il faut assurer un apport en protéines suffisant (environ 15% de l’apport énergétique total). Mais attention, beaucoup d’aliments qui en sont riches comportent aussi d’importantes quantités de graisses. Il faut alors favoriser les poissons ou les viandes maigres, grillées, rôties, bouillies, à la poêle antiadhésive et éviter les plats en sauce et les morceaux gras (mouton, entrecôte, longe, langue, côtes, aloyau, oie, canard..)


26 février 2009

Vos 10 aliments indispensables

Au delà de la règle d'or de l'équilibre alimentaire "manger de tout sans excès", certains aliments peuvent être considérés comme plus utiles voire indispensables au coureur à pied qui pratique régulièrement.

Jogging International - Mars 2009