CONNEXION

07 septembre 2010

07/09/2010 : Rentrée des classes aux Etoiles du 8ème

Affutés.... vous vous êtes affûtés tout l'été en vacances sous le soleil (pour ceux qui ont eu la chance de le voir!!!), vous avez "chargé la mule" comme on dit dans le jargon! les footings à jeun, le fractionné en fin de journée et entre ce bi-quotidien, du vélo, de la piscine, des abdos..... Yeaaahhhhh!!!!! On à hâte de vous retrouver....

Ou alors, au contraire, rincés par la dernière saison, vous avez totalement coupé, "fait du gras", "picolé" et le moindre footing aujourd'hui vous paraît un véritable challenge, défi..... Pas de panique, notre coach préféré va vous remettre sur le droit chemin

 

C'est Reparti pour la SAISON 3 des Etoiles du 8ème

Rentrée le 7 Septembre 2010

19h - Stade Paul Faber

Pas de grève pour les Etoiles!!!!!!!!!


19 septembre 2010

5 Etoiles au Touquet

En aout étant donné la quasi absence de course en Ile de France, il fallait trouver une épreuve servant de test 5 semaines avant le  marathon de Berlin. Nous avions choisi Le Touquet, pour le cadre en bord de mer, la proximité (2h de Paris) et surtout la proposition de Stéphane Friant de nous accueillir dans sa maison de vacances à quelques minutes à pied de la plage et du départ des 10 et 20 km.

 Le 21/8 il faisait très chaud, les conditions ressemblaient beaucoup à celles de  Trouville excepté le profil du parcours (pour ceux qui étaient du déplacement en juin) 26°, un départ en fin d’après midi et en bord de mer.

img146.jpg 

 Le départ était donné sur la route en bord de plage, puis dans les environs du Touquet sur un parcours très plat en 2 boucles de 10 km.

 Said, Stéphane et Philippe avaient décidés de courir le 10 km.
Bonne performance de
Said qui termine 9e au scratch et 1er V1 en 35’05 (encore 1 coupe à ramener !) Philippe finit 31e en 39’30 et Stéphane 66e en 42’

 

Sur le 20 km la chaleur s’est fait encore plus sentir, et les jambes étaient lourdes compte tenu du fort kilométrage de ces dernières semaines en pleine période de préparation Marathon. 
Yves boucle les 20 km en 1h17’47 et termine 8e V1 (15e au scratch), Dominique termine en 1h22’33 et 34e au scratch.

 Après l’effort, le reconfort ! Avec la superbe météo qui s’est prolongée jusqu'à tard le soir, nous avons diné dans le jardin de la maison de Stéphane, Séverine et leurs 4 enfants. je passerai sur les diverses boissons qui ont accompagné le repas, et l’après diner d’ailleurs mais consommées avec modération évidemment :-)

 Le lendemain matin nous nous sommes même baignés, la fraîcheur de l’eau ne nous a pas découragé.

 Encore merci à Stéphane et Séverine pour ce chaleureux accueil, ça donne envie de revenir l’an prochain.


22 septembre 2010

22000 !!! v'la La Parisienne !!!

Le week-end dernier, c'était la Parisienne, course entièrement réservée aux femmes !

Pour sa 14ème édition, participation record avec pas moins de 22 000 femmes ( eh oui Messieurs !!! ). D'ailleurs, Jef, Baptiste ou encore Frédérick savaient que c'était un rendez vous à ne pas manquer ;-).Cette année, la course était aux couleurs du Brésil dont le rythme musical envoutait le village dès samedi.
Dimanche matin départ à 9h45 pour la première vague avec dans le sas Elite des athlètes telles que Christelle Daunay, Lauranne Picoche, Carmen Oliveras mais aussi deux étrangères. Marie-Amélie Juin, Anaïs Robert, Caroline Veyre et Marie Pineau représentaient, quant à elles, les Etoiles du 8ème.

Cette course placée sous le signe de la convivialité réunit aussi bien des femmes déguisées, que des copines, des femmes représentant leur entreprise ou venues relever le défi "mère-fille". Pour beaucoup, la Parisienne est un moment ou elles viennent courir et prendre plaisir. Avant la course, des échauffements sans se prendre au sérieux sont proposés par des coachs de cardio (heureusement d'ailleurs que notre coach n'a pas opté pour cette méthode qui épuise avant même d'avoir couru)!

9h45 : Ca y est, c'est le moment du départ. Après les 3 premiers kilomètres un groupe de six filles se forme. Christelle Daunay décide ensuite d'appuyer sur l'accélérateur et là, Marie-Amélie se retrouve lâchée et sait que cette année elle ne montera pas sur la "boite". Finalement, Christelle Daunay remportera une fois encore la Parisienne, la seconde place sera attribuée à une ex-internationale polonaise, Wlodarczyk Patrycjaet Lauranne Picoche viendra compléter le podium.

img145.jpg

Marie-Amélie déçue, terminera 6ème. Anais partie dans la masse des coureuses réussit à "slalomer" pour décrocher une belle 51ème place, et Caroline, 1122ème et Marie Pineau 1866ème terminent dans les 10 premiers pourcent !!


Le soleil n'était pas au rendez-vous mais de nombreux supporters !
Merci à toutes les voix qui ont porté nos athlètes jusqu'à la ligne d'arrivée !


26/09/2010

Paris-Versailles, 33ème édition...

Après un début de mois de Septembre bien ensoleillé, Dimanche était en revanche très frais.... 

Plus de  20 000 personnes au pied de la Tour Eiffel. Les vagues de coureurs se sont élancées par un temps gris et venteux, à la limite un peu froid...

10 Etoiles  étaient engagées sur une des premières grandes classiques de la saison, 10 Etoiles pour affronter la fameuse cote des Gardes mais aussi les quelques faux plats qui suivent.

16,3 kilomètres à parcourir sur un éxigeant et agréable qui, physiquement avec ces diverses difficultés, valent bien un semi. Quelques coureurs ont profité de ce tracé pour le faire correspondre avec une sortie longue de préparation marathon, et certains même, ont fait le retour en courant !!

img142.jpg

Résultats :
Vincent : 53'17" (RP) et 16ème place, Gaël : 1H004'55" (RP) et 249ème, Philippe Balthazard : 1h07'51", Richard : 1h08'25", Cyril Peysson : 1h14'27", Sandrine : 1h15'11", Adrien : 1h16'30", Laurent : 1h17'24", Philippe Loubiès : 1h18'30" (RP), Marie Dohin : 1h22'09".

Nos photographes étaient présents comme d'habitude pour offrir leurs plus beaux clichés !!

Bravo à vous tous!!!! Bonne récupération!

 img143.jpg img144.jpg


25/09/2010

25/09/2010 : 100Km de Millau

Ils l'ont fait... ils ont fini... il sont devenus samedi des "Centbornards"

Deux mots : Bravo et Merci

BRAVO pour ce défi que vous vous êtes lancés, Bravo pour votre préparation exemplaire, Bravo pour votre motivation, Bravo pour votre performance...

MERCI de nous avoir fait vivre un superbe samedi.... Merci d'avoir partagé avec nous une partie de  vos émotions...

Benjamin : 10h52"08

Nicolas : 10h57"49

Olivier : 12h15"23

 Nous sommes tous fiers de vous et nous fêterons votre performance vendredi soir au stade!!!!!!

 
img140.jpg

img141.jpg

100 km de Millau, les Etoiles y étaient....


30 septembre 2010

26/09/2010 : Baptiste et le Marathon des Ecluses

Dimanche 26 Septembre 2010, 8h du matin, 5 degrés, le soleil est encore très timide et les coureurs se sont tous réfugiés dans la salle polyvalente ouverte pour l’occasion. Le départ sera donné à 9h dans le centre ville de Mayenne.

Je suis prêt, j’ai bien dormi, et ma dernière semaine allégée a gonflé mon envie de courir !!

La Veille, à ma surprise, le Ouest France local m’annonce comme faisant partie des outsider, derrière 6 autres coureurs, en fonction des chronos de référence probablement…Du coup, question au micro à mon père par l’organisateur (ils se connaissent) « Alors, Baptiste ? » et mon père « Il va faire pour le mieux », plutôt profil bas le paternel, il m’a déjà vu à la ramasse sur des 10 dans le coin alors il veut pas se taper la honte…

Départ à 9h, 500 coureurs s’élancent d’abord pour 6 kms dans Mayenne avant de s’engager sur le halage et ses 33kms qui mènent jusqu’à Laval. Je suis devant, nous sommes en 3’35 au kilo, un groupe de 7, tous les favoris sont là sauf un qui va revenir très vite. Je ralentis pour me caler à mon rythme, et me fait reprendre par un groupe de 4 emmené par le gagnant de l’an passé (46 ans, il finira 4ème en 2h37 cette année !!). Dès lors je fais le choix de courir seul à mon allure, nous atteignons le halage, un coureur me rejoint et me passe, ralentis, me repasse, il m’énerve, finalement, je ne le vois plus à partir du 14ème et continue seul mon aventure.

Le soleil se pointe, et se reflète sur la rivière et sa brume matinale, c’est beau la Mayenne !! Je continue mon cavalier seul et passe au semi en 1h19’15, je suis bien, mais j’en ai marre d’être seul, mon ravitailleur m’annonce un écart de 2’ avec les gars devant, je suis alors pris d’une envie de les prendre en chasse, je me sens bien et commence à accélérer, c’est alors que je ressens les premiers signaux, mollet qui se durcit, cuisse aussi !! et puis au 28ème, c’est la vraie crampe, la jambe se bloque, je ne m’arrête pas…mais ralentis sérieusement, je vais faire 3 kms à 4’10/4’15 au kilo avec d’autres douleurs. J’ai oublié mon envie de les rattraper et veux maintenant terminer en limitant au max la casse et en surmontant cette épreuve qui me fait découvrir ce que peut aussi être un marathon !!

Je tiens bien le coup et finalement en ayant ralenti un peu, j’ai récupéré suffisamment pour finir à un bon rythme de 15km/h. 39, 40, 41 et l’arrivée à Laval, tout va mieux, j’accélère sur les derniers 400m, je double un concurrent, qui m’avait repris et que je reprends sur le fil, je passe la ligne, titube, et file au massage, fin de transmission !!

Bilan 2h45’22 – 11ème au scratch – 6ème SEM