CONNEXION

15 mars 2011

06/03/2011 : 10Km de Houilles

Pendant que certains foulaient le bitume parisien pour le semi-marathon...d'autres étaient à Houilles pour un 10km de reprise :

L’une des plus anciennes course sur route de France se déroulait dimanche 06/03 à Houilles.
Cyril Picard et Benoit Guillou s’étaient donné rendez vous pour faire leur reprise en douceur
sur le bitume après une saison de cross court pour Cyril et une bonne coupure de compétition pour Benoit embêté par une tendinite.


Le départ était donné à 10h00 sous un beau soleil et 2°c. Avec quelques 375 arrivants en 2011 contre 250 en 2010 l’épreuve établie surement un record de participation.


L’ensemble du parcours se situe en ville avec de très nombreuses relances et une très belle côte d’environ 400 m à franchir lors des 3 boucles.


La course est gagnée en 32’07 par Valentin ANDRE ( Espoir du Touquet Opale Athlétisme) devant Aymeric PETEL (Poissy 32’27”) et Mohamed SOLTANI (St Germain en Laye 32’27”).
Nos deux Etoiles prenaient un départ prudent. Cyril décidait de faire la première partie de course facile pour tenter de finir plus fort (passage au 5ème kms en 22’35”) quelques foulées devant Benoit affaiblit par une bonne bronchite.


Au final après avoir franchit 3 fois la grosse côte et couru 10kms Cyril termine plus rapidement 88ème en 40’45” et Benoit finit 174 ème en 46’03”.

A Houilles c’était la reprise pour ces 2 Etoiles qui ont d’ores et déjà pris date pour faire beaucoup mieux aux 10 kms d’AUBERGENVILLE )

img190.jpg img191.jpg



18 mars 2011

06/03/2011 : Semi-Marathon de Paris

Dimanche 6 avril, 9h30, arrivée sur l’esplanade du château de Vincennes, noire de monde… Il fait froid mais il y a un grand soleil, de quoi nous donner l’énergie et l’adrénaline nécessaires à la performance ! Du boum boum en boucle nous est envoyé dans les oreilles pour nous faire patienter jusqu’au départ… Et en effet il faudra patienter ! L’expérience de l’an passé ne se reproduira pas. Les 1h30 ne se mélangeront pas aux 2 heures, les sas sont infranchissables, l’arrivée sera fluide,  et nous n’arriverons pas tous ensemble, c’est clair !

 Je retrouve Cécile et Francis dans le sas des verts (les 2 heures)… Enfin nous partons. C’est un peu la cohue mais l’ambiance est au top ! Je retrouve Laure au km1 qui court sans dossard, qui court pour le plaisir. Cécile et Francis ont déjà filé comme des flèches pour retrouver le premier éclaireur des 2 heures… Cécile ne sait pas encore qu’elle va exploser le chrono… Son mari ne sait pas encore qu’il va vivre la pire course de sa vie ;-).

 Comme d’habitude Laure (ma copine d’école maternelle) et moi papoterons pendant 10km : « et là il me dit…. Et là je lui dis, et là y’m’fait»… Bref, 30 ans que ça dure et ça marche toujours. Il y a les étoiles qui courent et qui font des perfs, et il y a les étoiles qui bavassent… On ne peut pas tout faire… Et c’est ce qui fait notre richesse, la diversité !

 Nous croisons Jeff dès le début du parcours… Il a décidé de quitter son sas pour partir du fond et remonte, histoire de croiser toutes les étoiles présentes sur le parcours… Grâce à ses encouragements, nous prenons un peu de vitesse, Merci JEFF !!! Tu as réussi à ne te lasser de notre rythme de tortue qu’après 5 minutes… Et à faire une bonne perf malgré tout, c’est fort ! Tout ça dans la peau de Caroline (pour ceux qui ne le savent pas, Jeff avait piqué un dossard en douce)…

 Au km10, j’aperçois la flamme des 2 heures, que Cécile avait dépassée depuis bien longtemps, je m’accroche, mais me fait lamentablement larguée au bout de 10 minutes… Tant pis, c’est bon quand même ! Au km 16, je retrouve Réjane qui m’entraînera jusqu’à la fin. Ah l’esprit des étoiles ! je ne m’en lasserai jamais !

 Partout sur le parcours, nous avons été encouragés par des Parisiens pour une fois de bonne humeur… Même les pompiers sont de la partie… Pas désagréable !

 Pour la blague, sachez qu’au km 18, mes mains ont gonflé comme des baudruches ! L’effort, la chaleur, le soleil, je ne sais pas, mais en tout cas c’était assez drôle ! Mais Réjane était là pour me remettre sur les rails : « On s’en fout de tes mains ! Bois, tais-toi et cours ! Ce que tu fais c’est grand ! », Ok on continue !

 Les derniers kilomètres sont un peu durs mais le soleil est toujours là ! Et les Parisiens avec ! Que c’est bon ! Enfin nous voyons l’arrivée ! Quelle belle course ! Les Etoiles y ont brillé de tous leurs feux. Et je l’avoue, je suis contente comme tout de ma petite performance perso…

 Pour Francesco aussi, la température était fraîche. Il est parti pour faire un bon chrono et finalement, à sa grande surprise, pour une seule seconde, il a amélioré sa meilleure perf sur le semi (1 s !!) en 1.26.15 (le premier kilo couru en 4.30 car la voie de départ était bien étroite).  Il a terminé très content, mais avec la sensation, à posteriori, que finalement il pouvait descendre sous les 1h26 s’il accélérait encore plus sur la longue dernière ligne droite qui mène à l’esplanade du château.

Malheureusement il aurait dû y croire plus fortement, ou avoir un lièvre pour le pousser et lui permettre de gringotter une vingtaine de secondes. Le positif c’est que :

1)      il s’agit d’un bon chrono en vue marathon (ce matin avant le départ, il ne s’y attendait pas)

2)      Il n’a pas terminé épuisé et cela lui a fait espérer de pouvoir poursuivre correctement les entraînements pour le marathon.

Bravo à toutes les étoiles ! Et surtout bravo à ceux qui ont battu leur record ! De quoi nous donner confiance pour le 10 ! 

 Un grand merci aux étoiles qui étaient au long du parcours pour nous encourager et bon courage à la troupe pour Rambouillet !

Jessica


30 mars 2011

Avril 2011 : Une Etoile au Marathon des Sables.... Sophie BUY

Bonjour à vous les Etoiles,

 Le compte à rebours a commencé, J- une poignée de jours avant de me retrouver les pieds ensablés et sous la chaleur. Depuis le temps que je le prépare mon marathon, plus question de reculer.

 A l’heure où vous allez entrer dans la phase de relâche pour la trentaine d’entre vous qui allez courir Paris, je serai de mon côté en pleine ascension de dunes, perdue dans le désert marocain, au milieu de nul part, à courir après le temps pour un certain temps…..

 Je ferai de mon mieux pour représenter les Etoiles du 8ème, au Marathon des Sables tout comme vous le ferez le 10 avril à Paris.

 Si certains veulent suivre l’évolution de la course,  qui est à l’heure actuelle encore tenue secrète, vous pouvez vous connecter sur le site : www. darbaroud.com

De même, si certains veulent me laisser un petit message, vous pourrez le faire en allant dans la rubrique :« écrire aux concurrents , puis en précisant :

mon identité et mon numéro de dossard : BUY Sophie dossard : 285

Tout cela est possible mais seulement et seulement du 02 au 08 avril.

 Sachez d’avance que je ne pourrai pas répondre à tout le monde depuis là-bas, mais dès l’épreuve terminée, je vous ferai un petit retour d’expérience de sorte à donner le goût à certains de poursuivre la chaîne l’année prochaine.

Je remercie d’avance ceux qui prendront deux minutes sur leur temps personnel ou professionnel pour m’adresser quelques mots d’encouragement.

 A très bientôt

Sophie