CONNEXION

20 août 2012

22/07/2012 Marvejols-Mende et les Etoiles en Lozère

                                                    Le Boy'z band de la Lozère !

img375.jpg

Neuf coureurs des Etoiles du 8 etaient au départ de la légendaire course Marvejols -Mende, et trois autres coureurs dont Antoine (future Etoile du 8 pour 2012/2013) et 2 connaissances d'Adrien, Xavier et Stéphane,venant de Marseille. Nous nous retrouvons tous à l'hotel à Marvejols. Des chambres, la vue sur la région est magnifique..Nous partons au retrait des dossards,du tee shirt et du ticket pour la soirée d'après course. Un regard sur les photos des prédédentes éditions depuis 1972!  Dans une de ces photos du milieu des années 90', nous remarquons notre ami des Etoiles, Vincent Rousseau dans un beau maillot vert au couleur de Pierrefite.Le record de Vincent(1h19) est juste inateignable pour nous, par contre je me fais un plaisir de mettre la pression sur les ptits gars qui m'accompagnent car mon record perso en 1h26'49 (mi 90 également) pourrait tomber pour une Etoile ce Week-end !

Retour à l'hotel, et diner sportif entre sur la belle terrasse de l'hotel avant la grande aventure du lendemain ! 

Dimanche 9h : l'enfer commence :

img376.jpg

Ce parcours sur route légendaire depuis 40 ans comporte essentiellement 2 cols, au début de la premiere montée est inscrit sur la route  "ici commence l'enfer", on comprend très vite ourquoi et on ne pouvait pas dire que l'on ne savait pas "c'était écrit " ! Je suis doublé peu après cet endroit par Ludo que je ne reverrai plus jusqu'à l'arrivée, et je rejoins Adrien juste en haut de cette terrible montée, je l'encourage, pensant que nous pourrions continuer la course ensemble pour s'aider mais la descente vertigineuse m'a relancé, et l'écart s'est creusé peu à peu. 

img377.jpg

En haut de ce col après 5 km de montée, nous apercevons Marie-Aude. Sur la route de ses vacances elle nous a fait le plaisir de venir nous encourager et en plus de prendre de très belles photos..Merci encore Marie Aude pour ton soutien et la superbe banderole des Etoiles du 8 qui nous a donné des ailes pour la descente ! A en voir Nico sur la photo, ca semble etre le cas :-)

img378.jpg img379.jpg

 

La 2e cote est moins pentue mais elle est très exposée au soleil et souvent fatale a ceux qui partent trop vite car l'effort commence à peser a cet endroit, je rattrape des coureurs dans cette cote du Chabrits mais je ressent des crampes a la fin de la montée, ce qui m'obligera a etre très prudent dans la derniere descente où en principe, on peut se lacher car c'est ensuite l'arrivée sur Mende.

Cette arrivée, justement ! elle est géniale digne d'une fin d'étape de tour de France, un faux plat montant dans Mende et un public nombreux qui encourage les coureurs qui n'ont qu'une envie : franchir la ligne toute proche!

Toutes les Etoiles se retrouvent à l'arrivée avec nos bouteilles de Quezac à la main, j'ai l'impression que certains me haissent de leur avoir proposer cette course :-) , j'entend  des "comment tu as pu faire ça 9 fois ?? " des "plus jamais"..mois moi aussi à ma premiere participation, j'avais dit plus jamais ! donc je la connais cette chanson :-)

img380.jpg

Après nos exploits, la navette nous ramène sur Marvejols et on se retrouve à nouveau a la terrasse de notre hotel, Marie-Aude et ses amis nous rejoignent pour un repas "Gastronomique" (après la course, on peut se lacher:-)

Le soir, retour à Mende pour l'Aligot Party et la soirée dansante, les vainqueurs de la course montent sur la scène pour faire chauffer l'ambiance et c'est parti ! 1 mois après Sancerre, on avait pas perdu le rythme:-) 

Sur la photo sont réunis les vainqueurs de la premiere édition en 72 et de celle du jour.  40 ans les séparent !

img381.jpg

Après la fête à minuit, tout le monde commence a partir et certains se dirige vers le centre ville ou a lieu pour les plus téméraires "le tour de ville en tenue légère" mais pour certains la légereté c'était completement du 0% :-) Aucun de nous n'a participé a cette course, et même très peu ont regardé, on est très sages aux Etoiles!

La plupart on pu rester jusqu'au lundi, ce qui nous a permi d'aller aux Gorges du Tarn et cette fois contrairement à l'an dernier, c'était le grand soleil..donc baignade dans l'eau (un peu fraiche) des gorges. Et après un bon repas dans un resto de Ste Enimie, nous sommes remonté sur Paris!                                                               

Marvejols-Mende attire tous les ans plus de 4 000 coureurs et c'est un évenement sportif important pour la région, on y vient souvent de tout les endroits de France pour relever le défi de cette épreuve mais aussi pour profiter de l'après course dans les rues de Mende où les terrasses sont envahies par les coureurs, la région , la fête  et cette atmosphère détendue. c'est un parfum de vacances loin de Paris

Donc avis aux amateurs, et aux amatrices si l'édItion 2013 vous tente !

Dominic

img382.jpg

                                      =======================================

Jeff : Pour moi, pas de grande surprise, c 'est une course que je connais bien,la difficulté majeure à chaque édition, ce ne sont pas les côtes mais la première descente, je la subis,techniquement il faut savoir descendre pour ne pas avoir mal. c 'est une descente "abyssale" et longue. Après çà le reste passe comme une lettre à la poste, la seconde côte est courte puis viens la descente sur mende 4km de bonheur ou l'on est a fond,arrivé sur Mende centre, y a du monde partout on se croit sur une arrivée du tour de france, le faux-plat on ne le sent plus! la délivrance et on promet d'y revenir l'année prochaine! Jeff

img383.jpg