CONNEXION

05 février 2012

29/01/2012 Le 8e et ses Etoiles !!

Cette épreuve des foulées du 8e mobilise chaque année un grand nombre d' Etoiles qui courent et/ou qui aident à l'organisation le jour J et durant les jours précédant l'événement.

Cette fois ci, il y avait une soixantaine d 'Etoiles qui étaient venu aider à l'organisation dont 33 (sans compter les enfants) qui couraient également ce dimanche.

img295.jpg 

Des 7h15 beaucoup étaient déjà présents, pour le café de bienvenue avec les bénévoles, les choses sérieuses vont ensuite commencer! Le balisage du parcours, la mise en place de l'arche de départ, l'accueil des coureurs,,les dossards, les ravitaillement, et le point très délicat surtout lorsque l'on organise une course dans une ville comme Paris, maitriser la circulation sur les rues empruntées par les coureurs et assurer leur sécurité.

img296.jpg img297.jpg

 Avant, pendant et après la course, c'est une organisation sans faille qui doit être mise en place pour que tout se déroule dans de bonnes conditions et que les coureurs soient satisfaits de cette épreuve et de la convivialité qui y règne.

Le départ du 5Km et du 10km ont été donné a 15 minutes d'intervalle et environ 1600 coureurs malgré le froid ont envahi les rues du 8e arrondissement !

    Nous avions prévu aussi d'avoir parmi les Etoiles des meneurs d'allure pour ces deux distances.

img298.jpg

Pour ma part, je ne me suis pas fait beaucoup d'amis parmi les automobilistes du dimanche matin, c'est fou le nombre de personnes qui prétendaient habiter dans la rue de Miromesnil entre 9h30 et 10H30! Mais quitte à provoquer un léger embouteillage, il n'était pas question de couper la trajectoire des coureurs.

156 arrivants franchissent la ligne pour le 5km et 1401 pour le 10 km, dont Sabrina notre marcheuse athlétique au bonnet bleu !

img299.jpg img300.jpg

Ensuite plus d'une centaine d'enfants ont pris le départ du 1400 et 2800M parmi lesquels 13 petites Etoiles

La cour de la mairie du 8e a ensuite été le point de rèunion de tout les participants pour la remise des coupes, et le pot de l'amitié pendant qu'un jeune groupe de musique chauffait l'ambiance.

Un grand merci à toutes les Etoiles venu aider les autres bénévoles de cette épreuve. Votre disponibilité et le coeur que vous y avez mis ont contribué à la réussite de cette course qui chaque année attire davantage de coureurs.

Vive les Etoiles du 8 !

Dominic                                                


08 février 2012

04/02/2012 Les foulées de Malakoff

                                Même pas froid les Etoiles à Malakoff !!

img291.jpg

Un podium pour Said, 2e en V1, un podium pour Yves, 2e en V2 et un record personnel battu pour Romain en 36'03, le froid n'a pas fait peur aux 3 Etoiles qui sont venus courir à Malakoff ce samedi après-midi.

img292.jpg

  img293.jpg


D'ailleurs Said et Yves auraient couru encore plus vite s'ils avaient mis le maillot orange !

 Félicitations à tous les trois et bravo au coach également pour l'organisation                                           (Olivier le gilet jaune te va à merveille ! )                              


img294.jpg  

Ils ont mis la barre très haute pour les autres Etoiles qui vont courir aux foulées de Vincennes le lendemain..


11 février 2012

05/02/2012 Les Etoiles polaires à Vincennes !!

Après les beaux podiums de nos vétérans la veille aux foulées de Malakoff (Said 2eme V1 en 34'52 ,Yves D. 2eme V2 en 36'26 et sans oublier Romain qui une fois de plus améliore son record personnel en 36'03) la barre était très haute pour les Etoiles aux foulées de Vincennes ce dimanche !

img288.jpg
La veille au moment du retrait des dossards le soleil brillait d'où l'espoir qu’avec un peu de chance ce temps idyllique continuera le lendemain matin ! Finalement non, pas de miracle, Météo France ne s’était pas trompé, il neigera bien sur Vincennes ce dimanche mais pas de quoi décourager les Etoiles pour ce rendez vous incontournable de ce début d’année !

Dimanche matin réveil à 7h, il fait froid , mais tout va bien, je retrouve Nico et Domi pour le 5km des foulées à 9h, c'était la première course de Dominique et nous n'étions pas trop de deux pour l'encourager tout au long de ces 5kms (et cela m'a servi d'échauffement pour le 10km ensuite! ) Nous sommes à des années lumières du rythme de Fred Chocteau (1er de la course) ou Paul Gaspar (qui termine 1er V1) mais peu importe, le plaisir est là et malgré la neige et le froid Dominique termine avec le sourire sa première course ! Bravo à vous trois !

A 10h, la pression  commence à monter après une photo souvenir au chaud (c'est l'avantage d'habiter à quelques mètres du départ) nous sortons affronter le froid!

                                                Mais la orange team semblait motivée !! 
img289.jpg

Notre coach Olivier est déjà la, à fond pour encourager comme il le faut ses chères étoiles !

Pour la première fois (et je n’espère pas la dernière) j'allais partir en sas élite... il va falloir faire honneur au maillot orange et ne pas se faire rattraper trop tôt par la meute de coureurs!

Très vite le départ est donné, il ne neige plus mais il fait très froid et au niveau de l'adhérence,ça glisse
 beaucoup. Aspiré par le flot des coureurs j'enchaine les deux premiers kilomètres à pleine vitesse. J’oublie très vite les conseils du coach que je me rabâchais sans cesse : ne pas partir trop vite l'erreur du débutant !

Geoffroy me rattrape rapidement, il est super bien et avale les kilomètres comme si de rien n'était ! Puis arrive ensuite Jeff et Nico qui me rejoignent et m'encouragent, je m'accroche à eux sur quelques centaines de mètres, mais, pas de miracle, je ne les tiendrai pas longtemps!  Jeff en parfait métronome négocie très bien chacun des kilomètres et avec l'aide de Nico ils finiront en 37minutes !

Puis arrive ensuite Nicolas N qui me double en m'encourageant. Sa foulée n'est pas aussi fluide que d'habitude, il terminera finalement la course en 38'45

La route est toujours aussi glissante par endroit, je fais de mon mieux pour ne pas m'étendre sur un passage piéton trop glissant. Vers le 8eme kilomètre, Richard me rejoint et d'un geste de la main et de quelques mots me remotive pour finir à fond les derniers kilomètres, merci Richard !! Pas de miracle, je n'arriverai pas à tenir son rythme...

Vers le 9ème kilomètre,Tudual me rejoint, encore un dernier effort, il faut tenir !!! Une fois encore je le vois de loin rejoindre Richard... Ils finiront avec le super chrono de 38'58 ! Bravo !!

img290.jpg

Pour ma part il reste 400 mêtres de course, je vois Delphine qui est là depuis le début de la mâtinée à crier et nous booster, comme par magie je donne tout dans les derniers mètres. Merci Delphine pour tes encouragements ! Au dernier virage, Olivier et Dominique sont la pour les derniers mêtres, Je donne tout et finalement je passe la ligne en trombe en 39'17 !

Bravo à toutes et tous pour avoir affronté le froid et avoir participé à cette superbe course

Adrien

Un énorme bravo a nos Etoiles (ou oranges givrées) qui malgré la météo ont fait preuve de courage et ont brillamment couru cette épreuve.. Un bravo particulier à notre Caroline (du sud:-) qui pour son retour en course à affronter de belle manière ce froid inhabituel !  

 Dominic


18 février 2012

Il était une fois avant les Etoiles...

Hello les Etoiles,

Je vous apporte la preuve en image, que dis-je en photos, de mes trentes glorieuses où Vincent eh oui Vincent ROUSSEAU pour ne pas le nommer était derriere moi.

A vous de choisir la version qui vous conviendra.

Version Said :

Allez Vincent ne te laisse pas faire, impossible une foulée de pur sang Arabe !        

img284.jpg

Regardez au fond on croit voir Vincent !

img283.jpg

Félicitation Said ! Vincent n'a rien pu faire :-)       

img285.jpg
                                                             

Version Vincent :

Ah ce Saïd, il ne connait pas l'expression "rien ne sert de courir,il faut partir à point ! mais pas d'inquiétude au prochain virage il repasse derriere !
img284.jpg        

Voila je le marque à la culotte , il est à l'agonie je souris.

img283.jpg
                                                            
 
Félicitation Vincent mais la prochaine course il n y aura pas de sourire:-)

img285.jpg

Au final seuls les protagonistes connaissent l'issue de cette histoire

PS: Si vous avez des photos avec Yves Duval derriere vous, n'hésitez pas à les faire partager :-)

 SAID


Antonin Boyez champion de France de marche athlétique aux foulées de 8ème !

Les foulées du 8eme ont ouvert pour la 1ère fois leur 5 km à la marche athlétique avec notamment un ovni dont la marche à près de 15 km/h aura scotché plus d'un coureur dans le peloton : cet ovni, c'est Antonin Boyez.

27 ans, licencié à Romilly, 5 fois champion de france de marche athlétique, 19mn28 sur 5000 m et 1h23mn25 sur 20 km, 9ème en Coupe d'Europe à Olhao (Portugal) en Mai 2011, Antonin compte parmi les meilleurs marcheurs. C'est aussi une personnalité atypique qui m'a fait un recit "ornithologique " de sa course :
img286.jpg

 

Dimanche 29 janvier, 09h du matin.
En quelques heures le mercure a dégringolé, au point que l'imposante rosace de l'Eglise St Augustin frissonne. Mais ne nous y trompons guère ! L'émoi vénérable de cette pupille de verre tient à la mise en branle d'une formidable fourmilière de jambes athlétiques. "Révélation !" se serait esclaffé le père Charles de Foucault: ces jambes ont bien l'air d'aller par deux.
Mais laissons donc la Sainte Bâtisse à ses réflexions, et empruntons le chemin que l'administré en chef du 8ème Arrondissement de Paris venait d'accomplir, avec la bravoure qui commande aux édiles: surmonter l'épreuve de la couverture molletonnée quand il fait un froid polaire et qu'il est dimanche matin.
Dans un cas, le canard y a laissé ses plumes pour confectionner un bon gros duvet, dans l'autre le même canard se les gèle sur sa mare - ne dit-on pas à ce sujet qu'il fait un froid de... Oui, d'accord. L'adage est connu. Mais, cahin caha, hop ! J'ai ma transition.
Ne dit-on pas du marcheur athlétique qu'il cancane ? Dans ce cas, toute la basse-cour était de sortie pour ces foulées du 8ème Arrondissement. Histoire de venger la dinde de Noël qui dut éprouver quelques chaleurs sur la rôtissoire, poules, coqs, jards, oies, et autres dindons qui gloussent se sont époumonés, bouclant 1 ou 2 tours de 5km selon leur appétit.
Dans la première épreuve, de ci de là, quelques canards aux longs becs se sont glissés au milieu de la volaille, s'appliquant à bien dérouler leurs palmes, tournant du popotin avec la grâce propre aux anatidés.

N'étant pas pour ma part un vulgaire colvert, mais un tadorne au bec rouge énergique et vigoureux, je me suis faufilé parmi la noble basse-cour. Je n'ai guère eu le loisir de contempler le Parc Monceau, longé à toute allure sans y laisser mon plumage. Tout juste un petit salut à l'Arc de Triomphe - sous lequel flottait, orgueilleux, un drapeau teint aux trois couleurs nationales - me donnait l'entrain nécessaire à une ultime course poursuite sur des pavés que je domptais sans peine...
Après 20 minutes d'une plaisante dandinade, la flamme noire et jaune de la ligne d'arrivée mettait fin à cette petite récréation. Notre petit tadorne, pas mécontent de son effet, se glissait dans les 20 premiers. Et il en redemande !
Qu'en dites-vous Saint Augustin ? Que toute cette faune vous indispose ! Ah oui ? Boaf. Ces querelles de clochers... A bien y regarder, qu'il soit question de canards ou de grenouilles de bénitier, tout ce petit monde se retrouve, barbotant joyeusement dans l'étang. L'étang ? Oui, il est temps. Finies les sottises, je vous fais la bise.
Antonin BOYEZ
           img287.jpg

29 février 2012

26/02/2012 Mon « Festival de Cannes »

La saison du « marathon de printemps » est lancée à Faber depuis deux semaines, et il est bon de s'y retrouver pour partager des séances, en vue du palmarès de l'édition 2012. Pour sa « promotion », chacun fait à sa sauce : pour ma part j'ai choisi de faire mon « festival » à Cannes !

Me voici donc inscrite sur le 10km de Cannes. Un parcours entièrement plat, en bord de mer, le long de la célèbre « Croisette ». Pourtant pas de tapis rouge, ni photographes, ni décolletés, c'est dans la plus grande discrétion que le départ est donné à 9H. Short, débardeur, pour les touristes ; collant, bonnets pour les locaux !

img282.jpg                                          

Sous « le soleil de Satan »,je pars prudemment à l'allure prévue de 4'16 ''/km. Je ne suis ni bien ni mal, je savoure la « dolce vita » du retour en compétition sur 10km ! Le paysage est magnifique mais le parcours s'annonce monotone : tel « tree of life », les longues allées de palmiers finissent par m'endormir sur le 2ème kilomètre. Une fois celui-ci passé j'entre enfin dans la compétition. Je suis poursuivie par «Monique »,surprise qu'en pays Cannois, on n'est pas préféré« Monica », je passe le 3ème,4ème, 5ème, 6ème kilomètre au rythme prévu. Peu après le 7èmekm,« Monica »revient à ma hauteur. Un coup d'oeil à ma « Rolex », et je me rends compte que j'ai réduit l'allure. Ainsi le 8ème et le 9ème kilomètre, je lutte pour éviter « Apocalypse now »...mais en vain, 4'22''/km puis 4'24''/km. Mon but ultime devient alors d'arriver avant « Monica » sur le tapis : « le vent se lève » en moi, j'investis la peau du « Guépard » ( pas très véloce !) et termine en 43'09''. Pas de palme, mais la satisfaction d'avoir trébuché tout près...maintenant, place à la « traversée de Paris » !

Sophie