CONNEXION

05 février 2013

27/01/2013 les Foulées du 8e, Merci à tous !

img449.jpg

Pour les Etoiles,ce n'était pas un dimanche de course comme les autres car cette fois-ci nous ne courions pas! Nous étions bénévoles pour "les foulées du 8e"

Beaucoup ont donné de leur temps dans les jours précédant l'epreuve et nombreux étaient là le jour J à partir de 7h et même plus tôt pour quelques uns.. afin ce contribuer au bon déroulement de la course, et de cette matinée sportive malgré la pluie

img450.jpg img451.jpg

De la préparation des dossards à la remise des récompenses à l'arrivée, nous étions plus de 80 Etoiles et amis bénevoles pour assurer également le balisage du parcours,l'accueil et la sécurité des coureurs durant la course, la consigne, le ravitaillement,la musique,et j'en passe, et nous avions même prévu des meneurs d'allure pour aider les coureurs vers leur objectif de chrono. 

img452.jpg 

Tout n'est jamais parfait, il y aura des amélorations a apporter l'an prochain, mais dans l'ensemble ce fut une belle reussite et satisfaction pour les 1400 participants, en comptant les 2 courses enfants.

Merci les Etoiles et toute l'équipe des bénévoles pour votre présence et votre bonne humeur, sans vous rien n'était possible.A l'année prochaine et cette fois ci on vous promet du soleil pour la course ! 

Dominic

img453.jpg


10 février 2013

03/02/2013 Les foulées de Vincennes

img474.jpg 

Comme tous les ans, encore une grande présence des Etoiles du 8è pour ces foulées de Vincennes, le premier test de l'année avant de démarrer la préparation marathon pour beaucoup d'entre nous. 

img476.jpg

img475.jpg

En tout plus de 40 Etoiles à l'arrivée des 2 courses. Quelques records personnels battus, une 1ere place pour Réjane au scratch du 5km et avec Vincent en couple et toujours sur le 5km, une 3e place pour Pascal en V1, et un 3e place pour Emmanuelle en V1F sur le 10km. 

Bravo à tous, encore une fois l'orange etait la couleur dominante à Vincennes ! 

img478.jpg

img477.jpg

img479.jpg

img481.jpg

img480.jpg


20 février 2013

16/02/2013 Les Foulées de Malakoff

Les Etoiles rendent visite à l'USM ! 

img469.jpg

Apres le report des 10km du 14e, mon abandon aux foulées de Vincennes, les 10km de Malakoff ce samedi apres midi était du coup ma premiere course terminée depuis mon passage V2 en 2013 ! 

Mon objectif "modeste" actuellement (en espérant mieux dans les prochains mois) était de redescendre sous les 40' après un 40'25 aux 10KM de ST Germain en décembre. 

Le club de l'US Malakoff qui compte quelques Etoiles dans ses rangs était organisateur de l'épreuve, Jeff, Ludo, Giao et moi  avons donc été accueillis et encougés par notre coach Olivier et collègues d'entrainement Pascal V, David,Jean Christophe entre autres..

Olivier était meneur d'allure en 40', c'était parfait pour moi, qui n'avait qu'a me laisser entrainer par son tempo pour attendre l'objectif que je m'étais fixé !

img470.jpg

J'ai pris une petite avance de quelques metres sur le groupe 40'...c'est tellement rare d'être devant Olivier mais apres le 7e km et un petite baisse de régime, Olivier m'a repris a et ses encouragements m'ont relancé!

Son allure était un peu plus rapide dans les 2 derniers kms mais j'ai réussi à tenir le rythme de 4mn au kilo, et dans les derniers mêtres  j'ai tout donné ! ca se voit juste un peu sur la photo pour terminer en 39'52 ! Merci coach ! 

img471.jpg

Fortunes diverses pour les autres Etoiles, Jeff abonné aux 36' depuis quelques 10km et toujours en forme décroche une 3e place en V236'46 bien joué !  

Giao, grippé comme c'était  le cas pour moi à Vincennes a du abandonner et Ludo qui n'était pas dans un bon jour termine en 40'48 il y aura des jours meilleurs pour eux,et d'autres belles courses pour se venger ! 

img473.jpg

img472.jpg 

 Sur le 5km, parti 1h avant, il y avait aussi Fanny qui a couru en 25'19, Bravo Fanny !! 

Course sympa et très bonne organisation, merci aux bénévoles et à l'USM et merci à Mohammed El Yamani, grand champion et victorieux du 5km, pour les photos transmises. 

Dominic 


23 février 2013

16/02/2013 La course de la St Valentin

 

         Les Morues de l’Enfer à la course de la Saint Valentin 

Février 2009 :  Séduite par le concept de la course de la Saint Valentin et ses duos en tous genres, je me dis que faire équipe avec une gonzesse serait sympa et me changerait des comparses mâles à VMA maouze costaude qui me regardent en baver dans les côtes.  Alors je passe une annonce sur le site Courir au Féminin, et me voilà sur la ligne de départ avec Claire, look de grande garçonne/intello/boule a zéro. 6 km à lui bourrer le crâne de  mes phrases mitraillette et lui crâmer ses quadri de sauterelle, et nous voilà en haut de la boîte et désormais copines puis amies inséparables, des virées pétroleuses aux soirées dans les bars en passant par la piste des Etoiles du 8eme. 

Février 2013 :  C'est un retour symbolique sur nos terres en team "les Morues de l'Enfer". Nous avons laissé tomber l'orange étoilé pour pavaner en harpies diablesses à vma boostée...Euh surtout Claire pour la VMA, en ce moment elle a la pêche !

J'adore cette petite course : pas loin, pas  prise de tête, pas longue (6km en duo et 10 en solo) mais avec les montagnes russes des buttes Chaumont. Des bénévoles efficaces et souriants, un confortable gymnase, des participants qui se lâchent  jusqu'à courir les fesses et la toge au vent et des sœurs en cornette à  l'œil  perpétuellement indulgent. Quant au supporters : des pom pom boys déchaînés en combinette polyester…et Jeff ! (Rhooo Jeff pourquoi t’as pas mis ton caleçon zèbre ?)

Cette année il y a de la concurrence en duo filles :  quelques duos de l'athlétic cœur de fond, et surtout Math, une autre pétroleuse en équipe orange carotte, avec une charmante comparse à l'accent ibérique, Laura, qui vaut moins de 1h 30 au semi...bref du combat de véroles en perspective, et mais la place sur le podium pas du tout assurée.

Voilà la donc la course racontée à 2 plumes (moi en rouge, et Claire en rose) :

img465.jpg

Départ : Après d'infernales poses  devant les photographes, Claire et moi nous glissons sur la ligne de départ en ayant a l'œil les pétroleuses carottes (maillot orange et p'tite carotte à fane verte sur le t-shirt)

Km1: je n’ai même pas franchi la ligne de départ, que Brinouille est déjà 30m devant…pas grave depuis 4 ans que je la pratique, j’ai l’habitude de ses départs en boulet de canon. Ma seule angoisse : la perdre de vue…avec son mini-gabarit et sa dextérité à se faufiler entre les coureurs, mes 177cm ultra-myopes ont souvent du mal à la repérer. Je finis par l’apercevoir mais le soulagement est de courte durée car, en vraie morue, elle continue à mener un train infernal qui ne sied ni à mon tempérament réfléchi, ni à mon moteur diesel. Han…elle m’énerve mamie…han… les cuisses qui brûlent au bout de 500m, c’était pas prévu au programme…han…je suis censée être plus en forme qu’elle…han…bon, je l’engueule pas, j’attends la côte, on verra bien si elle parvient à maintenir son rythme insolent…han..

Km2 : la fameuse côte des buttes me rend soudainement très raisonnable. J'aime pas  les côtes moi ! ni la foulée pour, ni l'entraînement adéquat...Ce qui me rassure c'est que tout les coureurs autour de nous ont l'air de ne pas aimer non plus. Claire reste sobrement derrière mais reprend son souffle tranquillou et commence à se balader. Arf…Le maillon faible c'est moi !

Km 3 : la côte m’a permis de récupérer et m’a promue patronne du duo infernal qui progresse désormais à un train plus sage. Je commence à apercevoir nos principales concurrentes, les carottes, quelques dizaines de mètres devant nous. Derrière mes verres triple épaisseur, je les garde en ligne de mire mais en vieille morue expérimentée, je n’accélère pas pour les rattraper. Je sais que Mathilde a enchaîné cross et 10km depuis 1 mois et qu’elle a disputé une partie de tennis la veille au soir. Je mise sur sa fatigue de carotte défraîchie pour la faire craquer au dernier km.

Km4 : Jeff est en bas des buttes et nous encourage fort, trop cool ! je fais un p'tit coucou puis c’est reparti pour la côte. Evidemment je ne la ramène plus du tout, j'ai sérieusement ralenti et n'ose imaginer le dernier tour de buttes.  Soudain j'hallucine, je vois Les mini-fesses de Math la pétroleuse carotte qui se rapprochent sérieusement, 5 mètres, 4, 3, 2, 1 ...Damned aurait-on notre chance ?  Claire fait la pétroleuse fourbe en me soufflant de rester derrière,  Math ralentit inexorablement, et je la dépasse. Je n'y crois même pas ! je me dis que ça va durer 100 mètres et qu’elle va retrouver ses jambes.

Km5 : les morues ont croqué les carottes plus tôt que prévu, il s’agit donc maintenant de se prémunir contre un éventuel retour. Je me retourne régulièrement pour m’assurer que Brinouille s’accroche à mon train régulier et que nous conservons notre avance…mais cela semble bel et bien râpé pour les carottes, elles ont l’air cuites !!

img466.jpg

Km6: je maudis les buttes, je maudis cette p... de côte, je me jure de devenir plus qu'une mémé de la marche athlé.  J'imagine déjà Math et Laura me dépasser à toute allure. Je craque, je marche...1 seconde! Je tourne la tête, vois Laura qui gesticule et j’imagine la bande son :  "-bordel Math faut y aller là y'a mamie Brinouille qu'est cuite !!!" Mamie elle est cuite mais elle a une fierté de jouvencelle, alors elle repart en trombe ! Claire n'a rien vu parce qu'elle caracole devant en faisant des risettes aux photographes, tandis que ma terreur des carottes me fait la rattraper illico. Je suis tellement HS que je ne sais plus si c'est la fin de le course. Je râle :  "-c'est le dernier tour?" "-oui!"  OK mode turbo alors.

The finish: Soudain, je n’entends plus la respiration haletante de Brinouille derrière moi…et pour cause, lancée dans un sprint d’enfer, elle file en solo vers la ligne d’arrivée…moi qui comptait finir tranquille, je suis obligée de fournir un gros effort pour la rattraper…et je n’y parviens même pas puisqu’elle franchit la ligne avant moi ! Bon ok, elle s’effondre aussitôt à même le sol tandis que je me régale en contemplant l’arrivée des carottes défraîchies une vingtaine de secondes après nous, mais la championne des morues, c’est bien elle !!

img467.jpg

img468.jpg

1er duo femmes en 25mn43 devant les carottes du XVème Athlétic Club, 3 mn plus vite qu'en 2009, et 5ème duo au général…. Tu ne nous en voudras pas Math la pétroleuse, mais on est drôlement contentes d’avoir remporté le bifteck, et pour des morues nous ne sommes pas si vilaines, car on a partagé le champagne !

Claire & Sabrina